Retour aux conférenciers 2021

Glen Newell

Chef des affaires médicales, Biogen Canada

Glen Newell occupe le poste de chef des affaires médicales chez Biogen Canada depuis 2020. À ce titre, Glen supervise toutes les affaires médicales et scientifiques de la filiale canadienne de Biogen, figure de proue du secteur mondial des biotechnologies et seul acteur du domaine à concentrer exclusivement ses activités sur les neurosciences.

Glen est entré au service de Biogen à la suite de carrières réussies dans les milieux universitaires et industriels, dont plus de 15 années passées dans l’industrie pharmaceutique, aux affaires médicales et scientifiques. Il a débuté sa carrière au sein de l’industrie au développement clinique de premiers stades chez Biovail Contract Research, avant de passer chez Takeda Canada comme agent de liaison – sciences médicales en 2011. Depuis ce temps, Glen a occupé de nombreux rôles stratégiques chez Cubist, Merck et Shire, et travaillé dans plusieurs secteurs thérapeutiques, y compris la gastro-entérologie, l’immunologie, les maladies infectieuses, l’anesthésie, la chirurgie, la rhumatologie, la néphrologie et les maladies génétiques rares.

Glen a obtenu son B.Sc. (spécialisation en biologie) à l’Université Acadia de la Nouvelle-Écosse, et son Ph.D. en pharmacologie à l’Université de l’Alberta. Il a ensuite effectué des bourses postdoctorales en neurophysiologie à l’Université du Wisconsin à Madison et par la suite en anesthésiologie à l’Université de Toronto.

Les recherches de Glen ont été publiées dans des revues savantes de renom. Parmi les questions qui l’ont intéressé figure la structure et la fonction des canaux ioniques à ligand, notamment les récepteurs GABA-A et leur modulation allostérique par une variété de classes d’agents thérapeutiques (p. ex. benzodiazépines, barbituriques, anesthésiques généraux). Tout au long de sa carrière universitaire, Glen a obtenu le soutien des Instituts canadiens de recherche en santé (ICRS), de la Fondation Neuroscience Canada (maintenant la Fondation Brain Canada), de l’Alberta Heritage Fund for Medical Research (AHFMR) et du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

LE FUTUR DES SCIENCES DE LA VIE